phone_callback

Hors classe 2021 : les infos, les statistiques, quelles sont mes chances d'y accéder ?

Tous les collègues avec plus de 2 ans dans le 9ème échelon (au 31 août 2021), ou alors au 10ème échelon ou au 11ème échelon sont promouvables à la Hors classe 2021. Mais promouvable, ça ne veut pas dire promu... Quelles sont tes chances de passer à la Hors Classe en septembre 2021 ? Toutes les infos sur le barème, les statistiques, dans cet article.

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 2 mois

La campagne pour le passage à la Hors Classe 2021 a débuté.
Elle concerne donc tous les collègues ayant plus de 2 ans dans le 9ème échelon, tous les collègues du 10ème échelon et tous ceux du 11ème échelon

Si vous êtes dans ce cas, vous n’avez aucune démarche à faire , votre dossier sera examiné automatiquement.
Vous pouvez consulté ce dossier dans Iprof (Services puis SIAP/IProf Accéder à la campagne ’’Accès Hors Classe Prof des écoles 2021 2022’’)
En cas d’erreurs dans votre dossier, vous pouvez le signaler à la DSDEN pour correction.
Vous pouvez également actualiser et/ou enrichir votre CV dans ce dossier entre le 27 avril et le 5 mai 2021. Mais cela ne sert pas à grand chose puisque les avis ont été émis pour votre passage à la hors classe....
Les résultats des promotions seront connus le 30 juin 2021.

Reste à connaître votre barème et vos chances et perspectives en termes d’accès à la hors classe.

Concernant ses chances d’accès à la hors classe, tout dépend du barème qui prend en compte ton échelon actuel et ton avis (que tu as reçu suite à un RDV carrière ou suite à un avis de ton IEN (émis sans inspection et sans te consulter en 2017)).

Pour de nombreux collègues, les avis posés la 1ère année, Hors classe 2018, ont été mis hors RDV carrière. Plusieurs collègues se sont vus attribuer un « satisfaisant » ad vitam , alors que certain.es avaient des compétences reconnues (ancienne grille d’évaluation) voire pour certain.es des compétences affirmées !

Ces avis sont pérennes et personne ne le savait à l’époque : une injustice et un manque de considération incroyables !
Si tu ne connais pas ton avis Hors classe, n’hésite pas à prendre contact avec nous, SNUipp FSU 57 : 03 87 63 68 28 / snu57@snuipp.fr

Le SNUipp n’a de cesse de demander l’évolution possible de cet avis (qui est malheureusement figée pour l’instant). Cette règle nationale pénalise bon nombre de collègues.

De plus, les ancien.nes instits passé.es PE par liste d’aptitude sont particulièrement lésé.es car ils n’ont pas bénéficié de reconstitution de leur carrière et sont pénalisé.es par leur ancienneté dans l’échelon de PE (élément qui est proposé dans les critères de départage à barème égal). Leur ancienneté dans le grade de PE est minime alors qu’ils ont bien sûr bon nombre d’années d’ancienneté. La totalité de leur ancienneté n’est ainsi pas prise en compte. Dans plusieurs départements ce n’est pas ce critère qui est choisi, et c’est bien l’ancienneté générale de service qui est choisie, seul discriminant qui permette un traitement plus juste et plus équitable des promotions à la Hors classe.
Les interventions et actions doivent continuer pour permettre de faire évoluer ces critères de départage à barème égal. En effet, le DASEN a choisi de ne pas utiliser l’AGS (Ancienneté Générale de Services) dans les critères de départage, pénalisant ainsi les collègues anciens Instits. Il a choisi d’utiliser l’ancienneté de service en tant que Prof des écoles puis, comme 2ème critère de départage, l’échelon (en rang décroissant).

Le SNUipp-FSU continuera à se battre pour que l’ancienneté générale de services soit l’élément déterminant du départage à barème égal et aussi pour que l’avis pour le passage à la hors classe soit révisable !

Quel barème faut-il avoir pour prétendre à la hors classe ?

L’année dernière, le barème du dernier promu était de 150 points (mais tous les collègues avec 150 de barème n’ont pas été promus).

Ce qui correspond à TOUS les enseignant.es du 11ème échelon avec un avis excellent ou un avis Très satisfaisant.
Ont également été promus 57 collègues qui venaient d’accéder au 11ème échelon durant l’année scolaire 2019-2020 et ayant eu un avis Satisfaisant. L’AGS requise pour ces collègues était de 22 ans minimum.
Ainsi dès que les collègues avec avis Excellent ou Très satisfaisant passent au 11ème échelon, ils accèdent dès le mois de septembre qui suit, à la Hors classe.
Avec un avis satisfaisant, le passage à la Hors classe dépend de l’AGS ( > 22 ans pour le passage 2020)
Concernant les collègues au 10ème échelon, des collègues avec avis Excellent sont passés directement de cet échelon à la Hors Classe (ceux qui avaient plus d’un an voire deux dans cet échelon). Quelques collègues avec Très satisfaisant sont également passés à la Hors-Classe (avec 150 de barème et une AGS de 22a minimum)

Le SNUipp demande que le nombre de promotions à la Hors-classe soit plus conséquent pour qu’il permette à un plus grand nombre de collègues d’être promus.
Les résultats des promotions à la Hors classe 2021 seront disponibles le 31 juin 2021.

Rappel du barème National :
Les collègues sont classé.es selon un barème national composé de :
Ancienneté
Des points sont attribués en fonction de l’ancienneté théorique dans la plage d’appel, calculée sur la base de l’échelon détenu et de l’ancienneté dans l’échelon au 31 août 2020, conformément au tableau ci-dessous.

des points sont attribués aussi en fonction de l’Appréciation de l’IA-DASEN
Excellent 120 Points

Très satisfaisant 100 Points

Satisfaisant 80 Points

A consolider 60 Points

Le SNUipp propose son calculateur en ligne.

Les critères de départage à barème égal, en 2021, seront les mêmes que l’an dernier : ancienneté dans le grade PE (uniquement), puis rang décroissant d’échelon, puis ancienneté dans l’échelon et ordre alphabétique.

Ce tri va encore désavantager fortement les anciens instits passés PE. L’année dernière, les anciens instits passés PE par liste d’aptitude ET qui étaient retraitables, ont été repêchés l’année dernière, mais là encore, il s’agissait uniquement de deux collègues nées en 1964…
Rappel : l’année dernière, l’ensemble des syndicats présents en CAPD avait alors unanimement voté contre ce tableau d’avancement, fait rare qui symbolise bien la déception exprimée par beaucoup de collègues.