phone_callback

Concours PE 2021 : de moins en moins de places au concours

Mis en ligne le 18-12-2020 - Mis à jour il y a 7 jours

La baisse du nombre de places au concours continue alors que les besoins sont massifs !

Le nombre de postes à pourvoir au titre de l’année 2021 aux concours de recrutement de professeur·es des écoles (concours externe, concours externe spécial, troisième concours, second concours interne et second concours interne spécial) est fixé à 9 890 postes, soit 900 places de moins qu’en 2020 ! De plus pour le précédent CRPE, si 10 790 postes étaient à pourvoir, une dotation supplémentaire de 625 postes était venue s’ajouter suite à la crise sanitaire portant le total à 11 415 postes. On constate donc une perte totale de 1 525 places entre les CRPE 2020 et 2021 !

Le nombre de postes offerts au concours n’a jamais été aussi faible depuis 2013 et accuse une baisse continue (hors "rallonge" du printemps dernier) depuis que le gouvernement actuel est en place.

Ce nombre insuffisant de places offertes fait craindre un nouveau recours massif à des contractuel·es à la rentrée prochaine. D’autant que depuis le mois de novembre, ils et elles sont recruté·es massivement dans les départements pour pallier le manque de remplaçant·es. Et le comble est que certains contrats prendront fin aux vacances de février...

Nous sommes loin de la priorité au primaire affichée par le Ministre !
Cette baisse des dotations en places aux concours s’inscrit dans un contexte de perte d’attractivité pour le métier et donc d’un manque de candidat·es aux concours, l’un renforçant l’autre... Depuis des années, tous les concours de recrutement de professeur·es des écoles ont été marqués par des postes non pourvus à l’issue des épreuves d’admission, faute de candidat·es. Et cette année la perte a été beaucoup plus importante car les concours ayant eu lieu à des dates différentes en raison de la crise sanitaire, des candidat·es ont obtenu le concours dans plusieurs académies sans que les listes complémentaires soient abondées en conséquence. Aux 599 postes non pourvus à l’issue des épreuves du CRPE 2020 s’ajoutent environ 650 lauréat·es reçu·es dans plusieurs académies. En d’autres termes, dans la réalité, sur les 11 415 places offertes au concours, il n’y a eu que 10 166 lauréat·es inscrit·es sur liste principale.

Le SNUipp-FSU a écrit dès juillet au Ministre afin de lui demander de garantir que les rectorats aient recours à la liste complémentaire à hauteur des besoins et de les abonder en réunissant à nouveau les jurys du concours.

Face à cette crise de recrutement qui s’installe dans la durée, le SNUipp-FSU revendique des pré-recrutements dès la L1, avec une rémunération des étudiant·es pré-recruté·es leur permettant de se consacrer entièrement à leurs études et une amélioration des conditions de formation, de rémunération et d’exercice du métier. Tout le contraire de ce qui se dessine avec la réforme de la formation initiale !