phone_callback

Compte rendu de la CAPD sur les Recours RDV carrière : les enseignants dorénavant évalués en fonction d’un quota et non plus en fonction de la qualité de leur travail !

Le 6 mai a eu lieu la CAPD Recours RDV carrière. Il s’agissait d’étudier les demandes de collègues qui avaient sollicité un changement d’appréciation finale suite à leur inspection/ RDV carrière. Sur les 7 demandes, 6 étaient défendues par le SNUipp. 2 demandes ont été acceptées (changement d’appréciation de ‘’à consolider’’ vers ‘’satisfaisant’’). Toutes les autres demandes, qui sollicitaient un avis excellent (en lieu et place de l’avis très satisfaisant) ont été refusées.

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 19 jours

Les situations qui ont été refusées, correspondaient à des situations de collègues qui avaient une large majorité de croix dans ‘’excellent’’ sur leur compte-rendu de RDV Carrière ! Pour certains 8 croix dans ‘’excellent’’ et 3 croix dans ‘’ Très satisfaisant’’, tout ça pour finir avec une appréciation ‘’Très satisfaisante’’ !
Ce n’est pas normal et pas acceptable.

Le SNUipp est intervenu longuement lors de cette CAPD pour dénoncer ces choix.
Nous avons défendu ces situations : les IEN reconnaissaient l’investissement de ces collègues sur leur poste, des commentaires et appréciations dans les rapports d’inspection témoignaient de l’excellence du travail de ces collègues.
Certains avaient les compétences affirmées depuis de longues années.
Le travail et l’investissement est ainsi clairement déprécié , sous-évalué .

Dorénavant , alors que le travail n’a pas baissé en qualité , les appréciations régressent (par rapport aux précédents rapports et RDV carrière) , ce n’est pas normal !
En plus l’avis du 9ème échelon est très important , c’est lui qui conditionne le fait de passer plus ou moins vite à la Hors classe. 
Malheureusement, malgré tout ça et toutes nos interventions (la CAPD a duré plus de 2 heures),  le DASEN a maintenu son avis. Nous avons bien sûr dénoncé cette situation.
Le DASEN a parlé d’un contingentement imposé de ses avis, contingentement qui l’empêche d’attribuer plus d’ appréciations excellentes  
Nous avons bien relu tous les textes et les lignes directrices de gestion et aucun n’évoque un contingentement à 30% des avis excellents. Apparemment une note interne du ministère envers les DSDEN irait dans ce sens .. Nous allons vérifier ces informations . 
 
Pour le SNUipp, il n’est pas possible de contingenter des avis excellents !

On peut tout à fait estimer que 35 voire 40 % (voire plus) des enseignants d’une promotion peuvent être ’’excellents’’ ! 
Cette décision de maintien de l’appréciation ’’très satisfaisant’’ dans le cas où des collègues ont une majorité de croix dans ‘’excellent’’ , est profondément injuste et démotivante.

Il n’est pas acceptable que les professeurs des écoles ne soient plus évalués en fonction de leurs compétences mais d’un quota !

La réalité du travail des collègues doit être reconnue à sa juste valeur, ce qui n’a clairement pas été le cas pour les situations étudiées lors de cette CAPD.
Le SNUipp continuera ses actions pour dénoncer ces situations.