phone_callback

Compte rendu CAPD promotions : Accélération de carrière pour l’accès aux échelons 7 et 9.

La CAPD des promotions examinant les accélérations de carrière au 6ème et 8ème échelon s’est réunie le 27 mai 2021. En voici le compte rendu avec les interventions du SNUipp FSU.

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 2 mois

Le ratio de promotions aux échelons 7 et 9 avec accélération de carrière d’un an est de 30% des promouvables pour chaque échelon.
Le nombre de promotions accordées avec accélération était donc de :
24 au 7ème échelon sur 78 promouvables
68 au 9ème échelon sur 223 promouvables

Le barème prend en compte uniquement l’appréciation du DASEN reçue après le RDV carrière.
Le DASEN de la Moselle a fait bénéficier d’une accélération de carrière à tous les collègues ayant eu une appréciation Excellente. 
Il ne restait que deux ou trois possibilités d’accélération de carrière pour les collègues avec un avis très satisfaisant. 
 

Le SNUipp-FSU s’est étonné et a dénoncé l’adéquation parfaite entre la nature des avis ‘’excellent’’ et du nombre de promu.es pour une accélération de carrière. On peut tout à fait estimer que 35 % ou 40 % (voire plus) des collègues promouvables à l’échelon 7 ou 9 puissent bénéficier de l’appréciation ‘’excellent’’ eu égard à leur travail et leur investissement dans leur travail.
L’avancement accéléré doit être déconnecté de cet avis excellent. Si plus de 30 % des enseignants ont un avis excellent, alors des critères sont mis en place pour départager les collègues et dégager les 30 % de collègues qui bénéficieront de l’avancement accéléré. Il en va de la reconnaissance du travail des collègues à sa juste valeur. Ce n’est pas le cas, en réduisant à 30 % le nombre d’avis excellent.

Quelques collègues (5 au total…) avec un avis très satisfaisant ont donc pu bénéficier d’une accélération de carrière. Ils ont été ‘’sélectionné’’ en observant le nombre de croix dans leur compte rendu de RDV carrière et leurs fonctions.
Le SNUipp a demandé que d’autres critères de départage soient définis. Un critère comme l’ancienneté aurait permis un meilleur départage des collègues avec le même avis.
En évoquant les questions d’avancement, nous avons aussi parler de nos salaires et de l’absence de revalorisation concernant l’ensemble des enseignants ! Et ce ne sont pas les quelques euros promis pour les premiers échelons qui changeront la donne, ni qui rendront le métier plus attractif !
Le SNUipp avec la FSU exige la revalorisation de tou.tes les collègues en la déconnectant des questions des promotions et des retraites, le dégel du point d’indice et refuse toute rémunération au mérite.