SNIPP MOSELLE

1 rue du Pré Chaudron

57070 METZ

Tel: (+33)3 87 63 68 28  -    Fax:03.87.38.07.64

en ligne

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Nouveau Protocole pour le 22 juin
Mise à jour:
Juin 2020

 

 

 

 

Diffusé plus de 3 jours après les annonces de la reprise ! La FSU quitte le CHSCT Ministériel

Le protocole au 22 juin
Quelques  infos issues de ce protocole allégé 

 

- Les écoles maternelles sont soumises aux mêmes règles que les crèches. Plus de règles de distanciation en maternelle ! 

 

- Dans les écoles élémentaires les règles de distanciation sont assouplies ( 1m entre les élèves en classe mais uniquement latéralement et quand cela est possible….). On passe d’une logique de distanciation d’élèves à une logique de distanciation de groupes (les groupes ne se mélangent pas).

 

- En maternelle comme en élémentaire on revient à un nettoyage quotidien (nettoyage des sols et grandes surfaces, les surfaces les plus fréquemment touchées au moins une fois par jour et l'accès aux jeux, bancs et espaces collectifs est soumis à des contraintes)

- Fin du volontariat des parents pour mettre ou non leur enfant ou non à l’école.

Un CHSCT ministériel était convoqué le 17 juin pour faire « un point sur l’évolution du protocole sanitaire » en vue de la dernière phase de déconfinement pour cette fin d’année scolaire.Pour ce CHSCT, les représentants des personnels ont reçu le document deux heures seulement avant le début de la séance, alors qu’il a été rendu public en début de matinée. 

Pour la FSU, au-delà des conditions dégradées de travail des membres de la délégation, il s’agit aussi de dénoncer le manque de respect du travail des personnels au plus près du terrain, qui vont devoir à nouveau modifier dans des temps records toute l’organisation des écoles et des établissements afin d’accueillir les élèves dès le 22 juin.

Sans parler du questionnement légitime des familles qui, depuis l’annonce du président de la République,  ne cessent d’interpeller les directrices et directeurs d’école.

Alors que nous venons de traverser une période où les enseignant.es ont été mis.es en cause publiquement quant à leur implication auprès de leurs élèves, il va falloir à nouveau assumer des décisions ministérielles qui ne permettent pas à tous les élèves d’être accueillis.

Pour la FSU,il  est bien dommage de modifier à nouveau les règles d’accueil alors qu’il ne reste que huit jours de classe effectifs.

La question de l’organisation de la rentrée est posée : le ministère doit publier avant les congés d’été, les différents scénarii en prévision de la présence ou pas du virus sur le territoire. Il ne serait pas acceptable que des changements de dernière minute interviennent à quelques jours seulement de l’arrivée des élèves, ni pour les personnels, ni pour les élèves. 

Lire le communiqué de la FSU.

 


Cliquer ICI pour retourner sur la page d'accueil.