SNIPP MOSELLE

1 rue du Pré Chaudron

57070 METZ

Tel: (+33)3 87 63 68 28  -    Fax:03.87.38.07.64

en ligne

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Le SNUipp écrit aux directeurs-trices.
Mise à jour:
Mai 2020

 

 

 

 

Cher-e-s directeurs-trices,

 

Suite à l’annonce du Premier ministre qui a confirmé la réouverture progressive des établissements scolaires à compter du 11 mai, nous vous proposons différents outils pour vous aider.

Beaucoup de mesures vont relever de l’adaptation, au niveau local, des mesures sanitaires et supposent la pleine implication des équipes dans la réflexion sur ce qu’il sera possible de mettre en œuvre ou non. Et si les conditions sanitaires et pédagogiques ne peuvent pas être respectées (distanciation physique, gestes barrières, sécurité des élèves et des personnels…), la réouverture des écoles et la reprise du travail en présentiel ne pourront se faire.

Une pré-rentrée pour les personnels

Avant toute reprise des élèves, les équipes doivent disposer d’une semaine banalisée pour se retrouver et travailler à l’organisation de la réouverture avec les autres personnels de l’école (ATSEM, AESH …). Le SNUipp-FSU appelle les collègues à s’emparer de la semaine du 11 au 15 mai pour en faire une semaine de pré rentrée avant la réouverture des écoles et à solliciter les maires

 

L’analyse par les équipes

L’expertise des équipes est essentielle pour analyser l’organisation du travail à la lumière de leur connaissance fine des déterminants locaux (personnels, élèves, configuration de l’école, espaces disponibles, vie de l’école…). Une réflexion collective doit être engagée sur ce qu’il est possible ou non de faire.

A cet effet, un guide est proposé en téléchargement pour aider à interroger toutes les situations de travail et de vie de l’école au regard des préconisations nationales en matière de sécurité (règles de distanciation physique, nombre d’élèves dans les groupes, flux de circulation dans les couloirs, présence des personnels, etc…).

Le SNUipp-FSU appelle les collègues à confronter les réalités matérielles existantes (sanitaires, superficie des salles de classes, configuration des locaux…) et les effectifs disponibles (enseignant-es, AESH, ATSEM, agent-es d’entretien) aux consignes sanitaires exigées pour la réouverture des écoles. Si elles ne sont pas réunies, l’école ne doit pas ouvrir ! N’hésitez pas à estimer les effectifs pouvant être accueillis dans les classes et l’école en prenant en compte l’espace réellement disponible dans chaque classe, le nombre de sanitaires, lavabos, etc...

 

L’avis des conseils d’école et la consultation du CHSCTD

Les conseils d’écoles doivent se réunir partout avant le retour des élèves, donner leur avis sur les mesures envisagées et leur faisabilité, et éventuellement se prononcer sur l’impossibilité de reprise de l’école. « L'hygiène scolaire » et « La protection et la sécurité des enfants dans le cadre scolaire et périscolaire » font partie de ses compétences (article D 411-2 du code de l’éducation). Le CHSCTD devra en être informé (secretaire-chsctd57@ac-nancy-metz.fr ici).

Un modèle de motion est proposée par le SNUipp-FSU. Vous pouvez le télécharger au format .docx


Il sera également nécessaire de demander aux équipes de veiller à faire remonter les informations à la section départementale tout au long du processus. Nous invitons à faire remonter les problématiques via le registre santé et sécurité au travail (registre SST dématérialisé accessible sur Partage* ) à l’IEN avec copie aux représentant.es des personnels du SNUipp-FSU.

*Sur Partage, allez dans « mes applications » puis Santé Sécurité au Travail puis SST. Attention une fois la fiche publiée, vous ne pourrez plus la modifier. Vous ne pouvez pas citer de noms  et veillez à rester factuel en listant les difficultés ou absence d’équipements sanitaires (masques, gel …) mentionnés dans le protocole. Si vous avez des doutes, nous pouvons vous aider à rédiger cette fiche SST. Cette dernière une fois publiée pourra être vue par l’IEN, le directeur-trice et les personnels EN exerçant sur l’école.
 
Le SNUipp-FSU appelle les conseils d’écoles à faire remonter à l’IEN toutes les difficultés et problèmes de mises en application des consignes sanitaires, ainsi que, le cas échéant, leur avis sur l’impossibilité de réouverture de l’école.

 

La procédure d’alerte et le droit de retrait

Le protocole ministériel précise que si les conditions sanitaires ne sont pas réunies, l’école ne peut rouvrir. En tout état de cause, la responsabilité ni des équipes enseignantes, ni des directeurs.trices d’école ne peut être engagée. Contactez-nous si vous êtes dans cette situation afin que nous puissions vous conseiller.

Le préavis de grève

En complément, une alerte sociale a été déposée nationalement pour couvrir la période à compter du 11 mai. Elle permet également aux équipes et aux collègues de ne pas reprendre le travail s’ils estiment que la reprise est impossible. 

Enfin, parce que la santé de la population doit primer sur toute autre considération, le SNUipp-FSU demande au ministère de différer le processus de réouverture des écoles dans les départements classés « rouges » comme la Moselle, là où la circulation du virus est la plus active.

L’équipe du SNUipp-FSU Moselle

 

 


Cliquer ICI pour retourner sur la page d'accueil.