SNIPP MOSELLE

1 rue du Pré Chaudron

57070 METZ

Tel: (+33)3 87 63 68 28  -    Fax:03.87.38.07.64

en ligne

 

 

 

 

 

 


 

 

 

MANIFESTATION LE 1ER MAI 2018 à METZ à l'appel de  la FSU, FO, CGT et Solidaires
Mise à jour:
Avril 2018

 

 

 

Rassemblement à 10 heures place de République à METZ 

pour une manifestation en direction de la gare


NON AUX RÉGRESSIONS SOCIALES,

POUR LA DÉFENSE DE NOTRE MODÈLE SOCIAL RÉPUBLICAIN !

Amplifions et coordonnons les mobilisations sociales !


Les organisations syndicales FO, CGT, FSU et Solidaires de Moselle se sont rencontrées le 12 avril 2018. Elles dénoncent avec détermination la politique libérale de régression sociale systématique menée par le gouvernement qui s’est traduite ces derniers mois notamment par les ordonnances Macron.

Celles-ci constituent, de fait, une attaque frontale à l’encontre des droits collectifs et individuels des salariés au travers de la remise en cause du Code du travail et des Conventions collectives, de la hiérarchie des normes et du principe de faveur, de la facilitation des licenciements individuels et économiques – y compris abusifs - de la remise en cause des instances représentatives du personnel et des organisations syndicales.

Cette remise en cause du cadre collectif de travail dans les entreprises du secteur privé trouve sa traduction aujourd’hui dans la volonté du gouvernement de balayer le statut de Fonction publique et celui des cheminots : statuts qui constituent de fait le ciment de l’égalité républicaine et le rempart qui garantit le service public sur tout le territoire.

En stigmatisant les prétendus privilèges des fonctionnaires et des cheminots le gouvernement cherche à diviser et à opposer les travailleurs entre eux. En s’attaquant aux statuts le gouvernement pense parvenir au terme de sa politique libérale de démantèlement des services publics et de la protection sociale solidaire et égalitaire.

Les organisations syndicales CGT, FO, Solidaires et FSU constatent que les salariés, fonctionnaires et agents publics ne sont pas résignés comme en témoignent les très nombreuses mobilisations dans le secteur privé, de même que les grèves qui se succèdent depuis plusieurs mois dans le secteur public, notamment dans les Ehpad et les hôpitaux le 30 janvier et le 15 mars, dans la Fonction publique les 10 octobre 2017 et le 22 mars 2018. La mobilisation des retraités pour leur pouvoir d’achat et le combat actuel des étudiants et lycéens témoignent du mécontentement profond de toutes les catégories dans la population.

Les organisations syndicales FSU, Solidaires, FO et CGT se félicitent de la grève massive des cheminots qui combattent pour défendre un véritable service public du ferroviaire - contre la mise en concurrence et la privatisation -, contre la fermeture de milliers de kilomètres de lignes jugées non rentables, contre la mise à mort du statut.

Elles apportent leur total soutien à l’ensemble des cheminots et à toutes les organisations syndicales qui se refusent à accompagner la contre-réforme du gouvernement. Elles considèrent que l’ampleur de ce combat fait écho à l’exaspération quasi généralisée aujourd’hui des salariés et met en perspective la nécessité d’une réaction et d’une riposte interprofessionnelle.

Solidaires, CGT, FSU et FO Moselle appellent leurs syndicats et sections syndicales à se rencontrer sans tarder afin de mettre cette question de la mobilisation dans tous les secteurs à l’ordre du jour et d’y associer les salariés afin de définir les revendications et l’action.

Dans ce cadre, elles apportent leur soutien à toutes les mobilisations engagées dans le département, et appellent à une manifestation commune mardi 1er mai 2018 contre la régression sociale, pour la défense de notre modèle social républicain.

 

 


Cliquer ICI pour retourner sur la page d'accueil.