SNIPP MOSELLE

3 rue Gambetta

5700 METZ

Tel: (+33)3 87 63 68 28      Fax:03.87.38.07.64

en ligne

 

 

 

 

 

 


 

 

 

SALAIRES : Nécessaire révalorisation !
Mise à jour:
avril 2014

 

 

 

Après 4 années de blocage des salaires et des pensions, après les suppressions massives d'emplois de l'ère Sarkozy, l'urgence est à l'amélioration des conditions de travail et à l'augmentation des salaires de tous les personnels des services publics.
La cacophonie gouvernementale sur le gel des avancements démenti par le 1er Ministre, les déclarations de suppressions d'emplois et de réduction de missions de service public montrent bien que les fonctionnaires sont une cible prioritaire.
Aujourd'hui, ça suffit ! Il nous faut continuer à exiger la fin du gel du point d'indice et l'ouverture de négociations salariales, une revalorisation de l'ISAE ( pour qu'elle soit au moins égale au montant de l'ISOE des professeurs du second degré).

Un même métier, un même salaire !
Des différences de traitement : à diplôme égal, les enseignants du 1er degré en France gagnent moins que leurs collègues des collèges et lycées.
Après 15 ans de carrière, un PE gagne en moyenne 2135 euros, un prof certifié 2473 et un agrégé 3216 euros.
Après 30 ans, respectivement 2438, 3128 et 3959... Ce sont les indemnités et les heures supplémentaires qui font la différence.
Et en créant pour les PE une ISAE en-deça de l'ISOE, le ministre a là-aussi perdu l'occasion de réduire l'inégalité de traitement.
Pour le SNUipp-FSU, il faut une mesure de justice : un même métier, une même dignité, un même salaire.

Une ISAE pour tous…au niveau de l'ISOE !
Suite à la campagne du SNUipp-FSU sur le faible niveau des salaires des enseignants du premier degré et l'exigence de leur valorisation, le gouvernement vient d'instaurer l'ISAE pour les enseignants du premier degré. Cette indemnité, sur le modèle de l'ISOE du second degré n'est cependant pas à la hauteur de sa « grande soeur » qui peut
atteindre 2400 € bruts. Les 400 € bruts par an accordés par le gouvernement aux enseignants du premier degré restent insuffisants. De plus, plusieurs catégories de personnels en sont exclues.* Le SNUipp-FSU revendique sans attendre un traitement équivalent entre les enseignants des premier et second degrés et le versement de l'ISAEà tous les personnels.

Pouvoir d'achat en baisse !
La valeur du point d'indice salarial des fonctionnaires n'a pas été augmentée en 2014, pour la quatrième année consécutive et son dégel n'est pas d'actualité selon le gouvernement. Compte tenu de la hausse des prix, le pouvoir d'achat des enseignants a diminué. L'inflation et l'augmentation des cotisations retraites ces dernières années ont accéléré la baisse du pouvoir d'achat des enseignants de manière significative.


Cliquer ICI pour retourner sur la page d'accueil.