SNIPP MOSELLE

3 rue Gambetta

5700 METZ

Tel: (+33)3 87 63 68 28      Fax:03.87.38.07.64

en ligne

 

 

 

 

 

 


 

 

 

ROMS : Dosta ! ça suffit ! Mise à jour:
sept 10

 

 

 

Dosta !

Dosta signifiant « ça suffit ! » en romani, est aussi le titre d’une campagne de sensibilisation du Conseil de l’Europe qui vise à rapprocher  les citoyens non roms des Roms en abattant les barrières des préjugés et des stéréotypes.

 

Rom : signifie « homme » en langue romani , rien à voir donc avec la caricature de mendiant, voleur ou étranger en situation irrégulière dont nous avons entendu parler ces derniers temps.

Ce terme désigne à la fois une branche spécifique originaire d’Europe orientale et balkanique et l’ensemble des Tsiganes, Gitans et Manouches. Le vocable « Tsiganes » est peu employé du fait de sa connotation péjorative. En France, l’appellation « Gitans » désigne les Tsiganes d’Espagne, du Portugal et du sud de la France. L’expression « gens du voyage » est une catégorie juridique instaurée en France par deux décrets de 1972, qui se référaient à la loi de 1969 sur l’exercice des activités économiques ambulantes. On définit ainsi une catégorie de personnes par le critère de l’habitat pour ne pas la définir en fonction d’une identité culturelle, la France ne reconnaissant pas le concept même de minorité culturelle, nationale ou « ethnique » en vertu de l’invisibilité et de la laïcité de la république. C’est à tort que les Roms sont parfois assimilés aux gens du voyage, car seule une minorité d’entre eux mène une vie de nomade.

 

Extrait de la déclaration du CSEE sur le droit à l’éducation des Roms :

 

« Le rôle des enseignants et de leurs syndicats actifs au cœur même du système d’éducation, les enseignants et leurs syndicats sont en mesure de jouer un rôle important dans l’approfondissement des politiques d’éducation visant à intégrer effectivement les enfants Roms dans l’éducation. Un élément important de ce processus vers la recherche de l’égalité d’accès à l’éducation est l’aptitude des enseignants à approcher les différentes cultures représentées en classe et à gérer cet aspect de la réalité. Tous les programmes de cours et les matériels d’enseignement, à chaque niveau et dans chaque branche, devraient être imprégnés de cette approche interculturelle. Celle-ci permet de prévenir les problèmes en prenant en compte chaque individu à l’école et dans la société. Il y a lieu d’adopter différents moyens de déceler, prévenir et observer les manifestations d’intolérance …/… »

 

Les déclarations de Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp :

Ces dernières semaines, les mesures visant à évacuer des camps puis à expulser du territoire national les familles Roms ont créé une atmosphère d'exclusion et de rejet bien éloigné de la fraternité, un des piliers de notre pays attaché aux droits de l'Homme. Je tiens à exprimer ici notre émotion face à cette situation et notre opposition à ces mesures". Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp, a envoyé le 24 août une lettre ouverte au ministre de l'éducation nationale. Il rappelle que "pour les enfants de ces populations, comme pour tous les autres enfants, la scolarisation est un droit, comme le précise la Convention Internationale des Droits des Enfants. Alors que 10% seulement des enfants Roms sont scolarisés, il est à craindre que cette situation ne produise une grande méfiance des familles vis à vis de l'école. De fait, je vous demande, Monsieur le Ministre, de rappeler le droit à l’éducation pour tous les enfants et de donner des garanties que les familles Roms ne seront pas menacées par le fait d’emmener leurs enfants à l’école".

 

La lutte contre les inégalités scolaires nécessite de faire de l’Education une priorité !

Liens :

Un dossier  des cahiers pédagogiques à télécharger :

http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article7014

toutes les infos sur la campagne du Conseil de l’Europe :

http://www.dosta.org/fr?


Cliquer ICI pour retourner sur la page d'accueil.