SNIPP MOSELLE

3 rue Gambetta

5700 METZ

Tel: (+33)3 87 63 68 28      Fax:03.87.38.07.64

en ligne

 

 

 

 

 

 


 

 

 

CARTE SCOLAIRE 2014 : 2 postes en plus... Mise à jour:
juin 2014

 

 

 

 

Complétez les formulaires suivants pour nous transmettre vos prévisions d'effectifs, formulaires en ligne suivant le type d'école :


Formulaires Carte scolaire :

 

 

La rentrée 2013 a été très difficile dans les écoles de Moselle. Faudrait-il rappeler que la Lorraine a été la seule académie métropolitaine à subir des suppressions de postes en cette rentrée 2013 ? 26 postes supprimés initialement dans le 1er degré.

La prochaine rentrée scolaire, l'académie bénéficiera d'une dotation positive : 2 postes ! Mais au regard, de la situation des écoles en Moselle, cette dotation reste bien insuffisante.
Le primaire part de tellement loin, que cette année encore il sera difficile de répondre à tous les besoins. La préparation de la rentrée 2014 s'annonce donc encore délicate. Le SNUipp-FSU estime qu'il faut à la fois rattraper le grand retard de postes dont souffre le primaire, mais aussi absorber la hausse démographique tout en assurant le développement des dispositifs « plus de maitres que de classes », « scolarisation des moins de trois ans », la reconstruction des RASED et des brigades de remplaçants, afin de relancer sérieusement la formation continue. Il faut enclencher les transformations pédagogiques, les résultats de PISA invitant à des changements urgents.

les décisions de carte scolaire / le contexte démographique

En Moselle, la dotation de 2013 s'est avérée insuffisante compte tenu de l'évolution des effectifs (482 élèves de plus que les prévisions), du passif antérieur, des besoins à satisfaire en qualité d'accueil et d'enseignement.
Pour cette rentrée, il s'est avéré que de nombreuses écoles n'ont pas pu bénéficier d'une réponse juste et équitable au vu de leur situation. Par exemple, des écoles de Moselle dépassant les seuils indicatifs de 25 par classe en élémentaire et 30 par classe en maternelle n'ont pas eu d'ouverture. Une école maternelle située en ECLAIR n'a pas non plus obtenu d'ouverture. Le DASEN a relevé le seuil qui permettait d'obtenir une ouverture en maternelle (nous sommes passés de 30 à 32).

Des problèmes de remplacement sont encore prédominants cette année, eu égard au nombre insuffisant de postes rouverts cette année. La formation continue des enseignants sera encore quasi inexistante.
Nous dénonçons également l'absence de moyens à destination des RASED et des CMPP qui en ont fait la demande (postes de psychologue, maitre G)
Le surnombre conjoncturel (présence d'enseignants qui n'ont pas de postes dès la rentrée et qui sont nommés au fur et à mesure des besoins au cours de l'année) dans certains départements de l'académie a pu permettre de répondre à quelques situations urgentes, sans pour autant pérenniser les ouvertures nécessaires.

les priorités ministérielles

Il n'est pas possible à l'heure actuelle, au vu des moyens budgétaires dont disposera la Moselle à la rentrée 2014, de répondre favorablement aux priorités ministérielles que sont : la scolarisation des moins de 3 ans, la création de dispositifs « plus de maitres que de classes » ou de dispositifs « UPE2A » à destination des élèves allophones.

 

KIT DE DEFENSE DU SERVICE PUBLIC:

HISTORIQUE 2013-2014


Cliquer ICI pour retourner sur la page d'accueil.