SNIPP MOSELLE

3, rue Gambetta, BP 20468

57008 METZ CEDEX 1

Tel: (+33)3 87 63 68 28      Fax:03.87.38.07.64

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

 
Carte scolaire : communiqué du SNUipp suite au CTP 1er dégré
Mise à jour: 10 avril 2008

 

La préparation de la rentrée 2008 peut être caractérisée par une rupture et des continuités.

En effet, dans le premier degré, la dotation positive de 11 postes s'accompagne de 83 retraits et 36 blocages de postes pour 52 ouvertures, ce qui correspond à des proportions équivalentes à l'an passé (où la dotation ministérielle était de - 34 postes) . Une dotation positive qui s'accompagne de nombreuses fermetures et blocages.

 

L'utilisation des moyens permet à peine de rattraper les retards constatés notamment pour le remplacement et l'enseignement spécialisé .

Lors du CTP du 1er avril, l'ensemble des situations des écoles a été examiné.

L'IA est revenu sur 7 décisions par rapport à celles initialement prévues (essentiellement des fermetures de poste transformées en blocage)

Beaucoup de situations restent donc en suspens et mériteraient une annulation de la mesure de blocage ou fermeture 

Quelques exemples parmi d'autres:

Bénestroff : classe unique maternelle à 35 élèves  (l'IA propose une classe de GS/CP pour éviter cette ouverture nécessaire)

Schmittviller : classe unique élémentaire à 24 élèves

Varsberg : 1 classe maternelle à 32 élèves

Woippy (quartier du Roy) : moyenne à plus de 25 par classe en élémentaire

Vic sur Seille 2 classes maternelle à plus de 30
 
 

Dans certains cas, la globalisation par commune permet à l'IA de ne pas faire les ouvertures ou de faire des fermetures de classe.

Le SNUipp-FSU  interviendra lors des prochains CTP pour faire évoluer positivement toutes les situations nécessitant une annulation de la mesure.

 

Concernant les fusions d'écoles, le SNUipp- FSU déplore le manque de concertation et le silence imposé par le ministère avant les élections municipales. Les fusions ont donc été décidées sans qu'elles aient été réellement discutées et encore moins concertées avec toutes les parties (les parents d'élèves et les enseignants notamment). Nous savons bien que les élus sont décisionnaires, mais c'est encore mieux si leurs décisions peuvent s'appuyer sur les avis des usagers et de ceux qui font fonctionner l'école. Les fusions d'école peuvent effectivement s'accompagner de décharge supplémentaire pour les directeurs. Mais sur les 44 fusions annoncées, environ 20 ne s'accompagnent d'aucune décharge supplémentaire, elles permettent juste à l'IA d'économiser un salaire de directeur ou de chargé d'école à à 1 classe. On peut se demander dans ces cas, ce qu'apporte la fusion aux écoles, aux enseignants et aux élèves.

Dans d'autres cas de fusion, 2 directeurs sont en place, et l'un d'eux est ''invité'' à quitter purement et simplement ses fonctions dans son école.

Le SNUipp-FSU  interviendra lors des prochains CTP pour faire évoluer positivement toutes les situations nécessitant une annulation de la mesure prévue et invite les personnels et parents d'élèves à se mobiliser dans le cadre des prochaines journées d'action du mois de mai.

 

 

 

 

 
  SNUipp FSU
Cliquer ICI pour retourner sur la page d'accueil.